Rechercher

De la GPEC à l'épanouissement des collaborateurs

Une nouvelle vision de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences...



Dans les GPEC (Gestions Prévisionnelles des Emplois et des Compétences), quand il y en a, les compétences cachées, qu'elles soient conscientes ou inconscientes, ainsi que le sens profond de réalisation professionnelle n'est pas pris en compte ou pas suffisamment.

- soit car il n'est pas détecté dans les dispositifs classiques (entretien annuel professionnel par exemple)

- soit car le collaborateur ne se connaît parfois pas suffisamment ou n'a pas pu ou voulu l'exprimer


Un enjeu crucial pour l'entreprise de demain est de définir un système capable de faire émerger cette couche subtile de potentiels, de les révéler et de les valoriser en son sein.


Ce système passe par un ensemble de pièces de puzzles allant de l'environnement physique de travail, des professionnels capables de créer des espaces d'échanges faisant émerger ces potentiels, une organisation du travail favorisant la transversalité des compétences, la sensibilisation et formation des collaborateurs à la connaissance profonde de soi.

Et bien sûr, tout ca repose sur une démarche sincère, bienveillante et portée par un leadership d'entreprise qui montre l'exemple et soit le garant du bon fonctionnement de ce système d'éclosion.


C'est à mon sens l'investissement le plus rentable et pérenne qu'une entreprise puisse faire aujourd'hui.


Pour définir un système le plus efficace possible, il est important que l'organisation soit définie ou ajustée en fonction des talents plutôt que de "systématiquement" ajuster les ressources humaines en fonction de l'organisation.


Les organisations agiles sont très certainement des clefs de voûte pour des systèmes performants.


Bien évidemment, entrer dans cette approche induit de revoir la manière de voir la notion d'entreprise. Non seulement d'être un lieu de création de valeurs ajoutées et de richesses matérielles redistribuées, l'entreprise va très probablement devenir un lieu de partage d'une autre vision de notre société où le concept de responsabilité sociale et sociétale de l'entreprise prendra tout son sens.


Pour ma part j'encourage les gens d'entreprise et décisionnaires d'institutions à relever le plus gros défi jamais connu qui s'offre à eux :

- impulser ce changement et incarner un leadership quotidien et continu, gage de transformation durable et efficiente.


Et j'ai à cœur de vous accompagner dans ce projet qui va, pour ma part, bien au-delà de mon activité professionnelle. Il s'agit pour moi, à chaque fois, d'une aventure humaine et expérientielle faite d'apprentissage, de partage et de collaboration.


English version :


In the forward-looking management of jobs and skills (when there are any), the hidden skills, whether conscious or unconscious, as well as the deep sense of professional achievement is not taken into account or not sufficiently so.

- either because it is not detected in the classic mechanisms (annual performance review for example)

- or because the employee sometimes does not know himself or herself well enough or has not been able or willing to express it.


A crucial challenge for the company of tomorrow is to define a system capable of bringing out this subtle layer of potential, revealing it and developing it within the company.


This system involves a set of puzzle pieces ranging from the physical work environment, professionals capable of creating spaces for exchanges that bring out these potentials, a work organisation that favours the transversality of skills, awareness-raising and training of employees in deep self-knowledge.


And of course, all of this depends on a sincere and benevolent approach, supported by a company leadership that sets an example and ensures that this system of blossoming works well. In my opinion, this is the most profitable and sustainable investment that a company can make today.


And to define the most effective system possible, it is important that the organisation is defined or adjusted according to the talents rather than "systematically" adjusting the human resources according to the organisation.

Agile organisations are certainly key to successful systems.


Of course, entering into this approach implies a new way of looking at the notion of business. Not only a place for creating added value and redistributing material wealth, the company will most probably become a place for sharing another vision of our society where the concept of corporate social responsibility will take on its full meaning.


For my part, I encourage business people and institutional decision-makers to take up the greatest challenge ever known to them:

- to drive this change and to embody a daily and continuous leadership, a guarantee of sustainable and efficient transformation.


And I am committed to accompanying you in this project, which goes far beyond my professional activity. For me, it is always a human and experiential adventure of learning, sharing and collaboration.




105 vues0 commentaire